The Surfer Girl ūüĆī‚ėÄ

       HELLO GUYS!
       HERE A BRAND NEW SONG FOR YA
¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† BY THE WHEELAND BROTHERS¬† ūüŹĄ ūüéłūüĆī

« I fell in love with that surfer girl
Tan skin and stoke for days
Don’t need Hawaii to get lei’d
Pass me some of that summertime lemonade…. »¬†¬† ūüĆīūüĆä‚ėÄ

Les Surf Mags

L’un des meilleurs magazine a l’heure actuelle sur le Surf:

РSurf Europe:  Qui présente ici une magnifique vidéo de Heavy Surfing avec de très grosses vagues.

Ainsi que le site de La World Surf League qui  crée en 1976 comme organe directeur pour le surf professionnel:

– World Surf League: http://www.worldsurfleague.com/

A l’heure actuelle, on retrouve sur les r√©seaux sociaux un bon nombre de pages traitant du surf avec des vid√©os, des articles ou photos de qualit√©s. Une grande Communaut√© y est pr√©sente.

Le surf avant tout un sport et un √©tat d’esprit

Groupe Influent, The Challengers

Les Challengers √©taient un groupe de musique surf instrumentale qui ont d√©but√© √† la fin de 1962. Ils ont d√©marr√© √† Los Angeles et ont contribu√© √† rendre le genre populaire. Leur album de d√©but « Surfbeat » √©tait le plus grand album de surf instrumentale de tout les temps et a aid√© √† apporter √† la musique ¬†instrumentale Surf une √©norme notori√©t√©, venant de Californie au reste du monde.

L’histoire du Surf Music

La surf music est un genre de musique populaire associ√© √† la culture du surf, en particulier celle du comt√© d’Orange, en Californie, et d’autres lieux situ√©s au Sud de la Californie. Le genre est sp√©cifiquement popularis√© entre 1961 et 1966, raviv√©, et a inspir√© le rock. Il contient deux formes majeures¬†: le surf rock, largement instrumental caract√©ris√© par une guitare √©lectrique ou un saxophone jouant la m√©lodie principale, lanc√© par Dick Dale et les Del-Tones, et la surf pop vocale, caract√©ris√©e par des ballades surf et des √©l√©ments de dance, souvent accompagn√©e d’harmonies entra√ģnantes associ√©es aux Beach Boys.

Les groupes de surf music notables sont cités pour leurs musiques surf pop et surf instrumentale ; de ce fait, la surf music est généralement considérée comme un genre à part entière malgré la variété de ses styles. Dans les derniers stades de la surf music, de nombreux groupes quittent le thème lyrique du surf pour se centrer sur celui des voitures et des filles ; cette variété est renommée hot rod rock. La surf music est souvent appelée surf rock, bien que le genre soit musicalement varié.

La surf music est lanc√©e dans les ann√©es 1960 en tant que musique dance instrumentale, presque en signature 4/4, et √† un tempo √©lev√©. Le son est domin√© par la guitare √©lectrique qui est particuli√®rement caract√©ris√© par une r√©verb√©ration. Les mod√®les de guitare habituellement utilis√©s sont les Fender (en particulier guitares Mustang, Jazzmaster, Jaguar et Stratocaster), Mosrite, Teisco, ou Danelectro. La surf music est l’un des premiers genres √† adopter universellement la basse √©lectrique, en particulier la Fender Precision Bass. La batterie est certifi√©e Rogers, Ludwig, Gretsch ou Slingerland.

Au d√©but des ann√©es 1960, le rock and roll instrumental est lanc√© avec succ√®s par des musiciens et groupes comme Link Wray, The Ventures et Duane Eddy. Cette vari√©t√© est d√©velopp√©e par Dick Dale, qui y ajoute des √©l√©ments de musique mexicaine entre autres, la r√©verb√©ration distincte (qui donne √† la guitare un son ¬ę¬†humide¬†¬Ľ). Ses performances au Rendezvous Ballroom de Balboa (Californie) pendant l’√©t√© 1961, et son hit r√©gional Let’s Go Trippin’ √† la fin de l’ann√©e, lancent la popularisation de la surf music, qui suivra de hits comme Misirlou (1962).

Comme Dale et ses Del-Tones, la majeure partie des premiers groupes surf se forment en Californie du Sud, en particulier dans le comt√© d’Orange l√† o√Ļ la culture du surf est la plus forte, et au Rendezvous Ballroom de Balboa. Des groupes comme The Bel-Airs (dont le hit Mr. Moto, inspir√© par les premi√®res performances de Dale15) et paru peu avant Let’s Go Trippin’), The Challengers (et leur album Surfbeat) est Eddie and the Showmen suivent Dale dans son succ√®s r√©gional. Fin 1961, les Beach Boys se classent dans les charts avec la chanson Surfin’ qui atteint la 75e place du Hot 100. En 1962, le groupe fait para√ģtre Surfin’ Safari. qui atteint la 14e place des classements.

La popularit√© de la surf music, en plus de la carri√®re de nombreux groupes, d√©cline avec l’apparition de la British Invasion vers 1964. Les genres garage rock, le folk rock, et le blues rock et le rock psych√©d√©lique contribuent au d√©clin du surf rock. Seuls les Beach Boys r√©ussissent √† maintenir leur popularit√© apr√®s avoir essay√© de se d√©barrasser de leur image surf en 1964. De ce fait, ils deviennent le seul groupe rock ou pop √† rivaliser avec les Beatles, en ils n’enregistreront aucune chanson hot rod ou surf avant Do It Again en 1968.

Le Classique du Surf Music, The Ventures

The Ventures est un groupe de rock instrumental et de surf music américain formé en 1958.

Ils furent au d√©but des ann√©es 1960, tr√®s c√©l√®bres notamment gr√Ęce √† leurs interpr√©tations de plusieurs th√®mes comme Hawa√Į Five-o (de la s√©rie du m√™me nom; en fran√ßais: Hawa√Į police d’√Čtat), et notamment le c√©l√®bre morceau des Surfaris, Wipe Out. Ils font partie du Rock and Roll Hall of Fame depuis 2008.

Parmi les groupes fondamentaux, Les Marketts

Les Marketts √©tait un groupe pop instrumental am√©ricain, form√© en janvier 1961 √† Hollywood, la Californie par Michael Z. Gordon. Ils sont les mieux connus pour leur titre de 1963 qui a √©t√© vendu en millions d’exemplaires, « Out Of limits ». Musique √©galement popularis√© par Tarantino dans Pulp Fiction, ainsi que dans d’autres films dans lequel ce genre se retrouve fr√©quemment.

Les origines du Surf Music

Dick Dale, de son v√©ritable nom Richard Monsour, est un guitariste am√©ricain, d’origine libano-polonaise n√© le √† Boston. Inconditionnel de la guitare √©lectrique Fender Stratocaster, et renomm√© pour son jeu puissant et sonore, il est le cr√©ateur d’un style de rock essentiellement instrumental, appel√© surf rock ou surf music en raison de son lien √©troit avec le sport du m√™me nom, il est d’ailleurs surnomm√© The King of Surf Guitar. Il reprend, en 1962, le titre Misirlou, qui avait d√©j√† √©t√© enregistr√© plusieurs fois depuis les ann√©es 1930. Ce morceau lui vaut sa notori√©t√©, notamment en Californie o√Ļ il est une vedette au d√©but des sixties, influen√ßant de nombreux groupes comme les Beach Boys, les Ventures, les Lively Ones, Jan and Dean, les Trashmen, les Surfaris, les Rumblers, les Marketts ainsi que les guitaristes Link Wray, Duane Eddy ou Al Casey. L’utilisation de Misirlou par Quentin Tarantino sur la bande-son du film Pulp Fiction accompagnera son retour dans les ann√©es 1990, marqu√© par quatre albums et des tourn√©es mondiales.